En Limousin, les éleveurs réclament des chiens de protection !

Les éleveurs de la Vienne ont confirmé sur « France3 Limousin » que la mise en place du chien de protection, (exactement dans le même contexte agricole qu’en Lorraine où la situation est devenue ingérable) , est un impératif. L’éleveur Antoine Laporte, qui a mis en place 3 chiens (Kangal, Mâtin, Patou) sur 3 parcs distincts, a été prélevé, exclusivement sur deux parcs non protégés par des chiens adultes….Le nombre de bête tuée et consommée sur ces parcs est de un individu, par prédation!


Reportage de Marie-France Tharaud et Mathieu Dégremont.

Liste des intervenants : Antoine Laporte-Many, éleveur d’ovins dans la Vienne


(Annonces)

Laisser un commentaire