13 commentaires

  • Si le loup s’installe en Gironde après 1 siècle d’absence, tant mieux ! Il y a à manger avec les nombreux chevreuils, sangliers et cerf qu’hébergent nos forêts.
    Mais ça va être très dur pour lui de trouver des coins tranquilles pour se reproduire, compte tenu de la pression quasi permanente exercée sur les milieux naturels par les chasseurs au chiens courants qui traquent le sanglier à partir du 15 aout, parfois dès juin, quand il y a des dégâts, qui chassent aussi jusqu’à fin février pour réaliser leurs plans de chasse cervidés et qui ne se lassent pas de poursuivre les renards, soi-disant fauteurs de dégâts (sur les volailles mal protégées) avec la complicité des lieutenants de louveterie dans le cadre de battues aux nuisibles jusqu’à l’ouverture suivante…
    Seuls les forestiers devraient être contents de son retour qui pourra soulager les jeunes plantations de la dent des ongulés, mais ils exercent une gestion tellement artificielle de la forêt qu’elle est de moins en moins accueillante pour la faune…
    Si je pouvais m’adresser au loup, je dirais « Bienvenue chez toi. Il y a longtemps qu’on t’attend. Mais reste discret et préfère le chevreuil au chevreau… »

    • Jean-Robert DEPREZ

      Bonjour Pénaut,
      tes propos sont un triste, pathétique ramassis d’inepties ! Des lieux communs infondés propagés dans les milieux urbano-zoophiles, anti-chasse et vegan ! Des gens soi-disant bien pensants qui ne connaissent rien à la nature, habitent au 6 ème où ils ont peu de chances de croiser un loup ou de se faire dévorer leur chien, qui se promènent sur des terrains privés sans autorisation et ne savent qu’imposer des points de vue irréalistes par le biais de micro-associations largement subventionnées et braillardes…!
      Ouf ! C’est dit, il fallait que ça sorte !
      Je suis girondin, j’habite en pleine forêt et si j’avais des loups autour de la maison, je ne dormirais plus tranquille ! Je suis dehors tous les soirs, quelque soit le temps, entre 23 et 24 h pour finir ma journée. Si j’avais des loups autour, je devrais faire pareil mais en portant de quoi me protéger ou protéger mes chiens éventuellement. Tu parles d’une vie ! Pense aux éleveurs qui vivent comme cela tous les jours !
      Parler du renard comme tu le fais, et tu pourrais rajouter fouines, putois, etc…prouve que tu ne t’es jamais fait dévorer de la volaille : je viens de perdre plusieurs oiseaux fermés dans une volière bien protégée, tués par une fouine : peut-être souhaites-tu me les rembourser ? Sinon tu peux aussi venir monter la garde chez moi ! Pour passer le temps, je te confierai un Bisounours auquel tu pourras raconter tes histoires tout en le caressant !

      • (première partie) C’est bien essayé mais tu aurais fait un piètre détective. Raté.
        Ce que tu imagines à mon sujet est très amusant mais totalement sans importance, par contre, ce qui est triste, ce sont tes fantasmes à propos du loup, sans doute hérités du temps où ta grand-mère te disait qu’il fallait rentrer dans la maison le soir pour ne pas te faire dévorer. Apparemment, ça laisse des traces dans le subconscient.
        Ce n’est pas pour te vexer mais tu m’as l’air de connaître aussi mal le loup et la faune sauvage que moi le toilettage des toutous.
        En fait, le loup fait simplement partie de la faune européenne, française et girondine. Il était encore très présent au 19ème siècle, à une époque où il n’y avait pratiquement plus aucun ongulé sauvage dans le Sud-Ouest et où les troupeaux de moutons occupaient la lande. Je ne minimise pas le risque pour l’élevage, mais aujourd’hui, en Gironde, il reste peu de troupeaux de moutons, il serait donc beaucoup plus facile de les protéger que s’il y en avait dans chaque commune.
        Par contre, il y a beaucoup de chevreuils de sangliers et même de cerfs dans certains secteurs et les forestiers s’en plaignent énormément. Pour eux le retour du loup serait certainement d’un grand secours. (la suite après…)

      • (suite et fin) Quant au danger du loup pour l’Homme, en l’absence de rage, je n’y crois pas un seul instant et j’attends des preuves.
        En Europe, il y a bien plus de gens qui se font tuer à la campagne par du bétail ou en ville par des simples chiens de défense mal dressés que par des animaux sauvages. Pour le reste, ma remarque était juste factuelle. Entre la chasse des ongulés aux chiens courants, les battues de destruction de sangliers et celles de destruction des renards, il n’y a pas un moment de l’année où on n’entend pas l’aboiement des meutes, les cris des piqueux et les coups de trompe dans nos campagnes. Je ne vois donc pas comment le loup pourrait trouver la quiétude nécessaire à sa reproduction. Qu’on ait peur du loup ou qu’on ait envie d’en revoir, c’est ainsi.
        Enfin, concernant tes oiseaux tués par la fouine, je ne mettrai pas un centime pour te dédommager car je pense que l’animal qui prend l’oiseau est moins responsable que celui qui rentre sa volaille dans une cage inadaptée. Je ne chasse pas à la tonne mais moi, si j’avais des appelants, je ferais en sorte que leur cage soit efficace… et pour les chiens, loup ou pas loup en Gironde, je les mettrais à l’abri la nuit et je ne les laisserai pas divaguer hors de ma vue le jour.
        Bonne nuit et ne fais pas de cauchemars. Le loup ne te mangera pas.

      • Jean-Robert DEPREZ je vis aussi en pleine forêt en Gironde et ce que dit Pénaut est hélas rigoureusement exact. Il semble que votre peur soit totalement irrationnelle, je parcours des dizaines de kilomètres dans les bois toutes les semaines, j’y suis tous les jours et principalement le soir qu’il pleuve ou qu’il vente avec mon Patou…il n’y a pas de quoi avoir peur, Vous réfutez quoi au juste à part traiter les gens sencés d’imbéciles qui n’y connaissent rien et évitez les jugements à l’emporte-pièce débiles du style toi t’es un bobo parceque à ce jeu là ben désolé mais sentir le besoin de s’armer ou ne pas pouvoir dormir en flippant sur les loups c’est pas un simple trouillard on doit avoir affaire à un grand anxieux. Tu m’as aussi l’air un peu bête pour tout dire puisque tu penses que ta volière est bien protégée alors que la fouine (qui n’est pas bête) vient s’y serrvir…ah et en plus tu as des chiens qui laissent faire, soit ils sont comme le maître froussards et un peu bête soit ils dorment avec toi et en fait c’est toi le zoophile qui caresse ses bizounours le soir en flippant.

        • Salut les comiques !
          Si vous montez un duo, prévenez-moi, cela pourrait être divertissant !

          Pireneus (avec un « y » si tu fais allusion aux montagnes), je n’ai insulté personne, contrairement à toi ! Ceci prouve évidemment ton intelligence supérieure… De peur (!) de me heurter à ton génie, je ne commenterai pas tes insanités ! Juste une question : c’est par peur du loup que tu te promènes en forêt avec un patou ? Il est vrai qu’il protège les moutons mais aussi les chèvres !

          Pénaut, je n’ai que faire de tes conseils concernant mes chiens ou ma volaille, mais pourquoi parles-tu de chasse à la tonne et d’appelants ? Dans mon court message, je n’ai mentionné à aucun moment quoi que ce soit qui pourrait laisser penser à cela ! Mais peut-être me connais-tu ? Et dans ce cas là, pourquoi ne pas mentionner ton nom complet ? Malgré toute ma couardise, j’écris ce que je pense sous ma véritable identité !

          France Nature Environnement, sors de ces corps !

          Pour votre gouverne :
          – à lire : « Histoire du méchant loup » de Jean-Marc MORICEAU
          https://www.youtube.com/watch?v=3u1khQWeq2I Où l’on voit et comprend ce que vivent les éleveurs confrontés aux loups non vegans…

    • Non, dans ce cas précis, il serait trop facile de réagir par un bon coup de fusil, donc aucun détail! Désolé!

      • Bonjour, ma femme étant une grande amoureuse des loups, nous recherchons un lieux ou il serait possible d’en croisé, voir éventuellement, les observé. Connaissez vous des lieux adapté? si oui, en privé…

        • Le loup est par nature difficile à approcher, je vous conseille de pister…la probabilité d’une rencontre étant pour le moins…très faible!

Laisser un commentaire