Qu’est-ce qui pousse le loup à disperser?

Le canidé sauvage est un grand trotteur. «Le record de dispersion d’un loup qui a quitté la meute parentale pour aller s’établir ailleurs revient à un loup slovène qui a parcouru 2000 kilomètres. » selon Jean-Marc Landry. Il est dit que ses capacités de dispersion sont exceptionnelles, certains exemples décrits dans la littérature scientifique parlent d’individus ayant parcouru plusieurs centaines de kilomètres, voire plusieurs milliers ! Cependant un suivi Gps effectué en 2009 atteste que les déplacements journaliers du canidé sont de courte durée. Tout au plus de 10 à 15 kilomètres par période de 24 heures. La nécessité pousse le loup à disperser. Oui ! Mais pourquoi ?

Récemment, L. Fumagalli a détecté la dispersion d’un mâle ciblé génétiquement à Andermatt en Suisse qui s’est installé en Bavière au sud de Munich. Distance à vol d’oiseau : 275 kilomètres. Cette dispersion transfrontalière s’effectue également vers l’Italie. La femelle ciblée F10 a quitté le Calanda suisse pour s’établir dans le Trentin italien. Soit un déplacement de près de 120 kilomètres vers le sud-est de son lieu de naissance. Ces déplacements isolés ou en groupe de plusieurs individus posent question ! Qu’est-ce qui pousse le loup à disperser?

La suite du document en PDF ci-dessous :

Qu’est-ce qui pousse le loup à disperser version ODL

2 commentaires

  • Pierre Cengiarotti

    le loup se disperse il on un territoire bien definit ou il marque leurs place et nul intrus doit rentre sur se lieu et quand il font table rase il conquerire un autre territoire ou il y a des conqurents les plus fort cest gagner ou perir met il cherche toujour ou il pourront manger leur seule chose garnir leurs estomat et la survie quand il ya une meute de jeune loveteau a nourire et chacun sont territoire .
    ne pas laisser pousser de meute cela devient le drame .ceux qui en relache devrait les rendre sterile quelque loup serait pas grave mais trop c.est trop

Laisser un commentaire