Consultation : Présence du loup / Présence du mouton

Le sujet : Y-a-t-il un rapport entre la dispersion du canidé sauvage sur le territoire national et la production ovine viande actuelle? Est-il possible de mettre en œuvre un plan de prévention organisé et efficace?

Faites valoir vos idées sur le sujet présenté. DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS EN COMMENTAIRE



L’ensemble des commentaires fera l’objet d’un tri objectif et d’un article détaillé sur notre site. Merci pour votre participation.


 
(Annonces)

12 commentaires

  • Pourquoi ne pas organiser des conférences d’information, afin de sortir des têtes des Français le spectre du grand méchant loup qui s’attaque au enfants … . Expliquer son rôle primordiale dans la chaîne de la faune ( cela à été démontré au Canada ) . Aller au devant de la population serait un début et je pense sincèrement que cela pourrait être un début, Le loup a été éradique au début des années 1900, donc il est méconnu, En France il ne reste de lui que des écrits et des contes populaire qui du coup n’ont fait que son impopularité

    • Nous avons organisé une conférence sur la biologie du loup à Rodez dans l’Aveyron. Les éleveurs ont manifesté et sont venus perturber la soirée. Sachant que les quelques loups présents sont installés dans des secteurs ou il n’y a pas d’ovins (Aubrac). Ceci signifie peut-être que les loups préfèrent la sécurité que les brebis…

      • C’est génial d’avoir organisé cette conférence, même si il y a eut des détracteurs, vous avez certainement « piqué » la curiosité de personnes …je pense que c’est une idée à approfondir même si la tâche semble ardue chez nous, car dans la région Émile de la Besge et Julien Bost-Lamondie,sont toujours porté à l’honneur, grande fête et tout le tralala

  • Antoine Laporte Many

    Parce que elles sont fausses toutes les deux? Faudra quand même
    prévenir l’institut de l’élevage, organisme on ne peut plus officiel!

  • Antoine Laporte Many

    En fait Branger!!
    C’est pas vraiment ce que m’inspire les cartes.
    Certes, les conclusions que l’on peut en tirer vont à l’encontre du loup, dont on fête le retour, car il vas réguler les « surpopulations » d’ ongulés sauvages, mais en l’occurrence,à ma connaissance, la carte des effectifs de brebis viandes, n’a aucune corrélation avec les dites populations.
    En toute cordialité, je vous serais reconnaissant d’argumenter!!!

  • L’aire de répartition du Loup est liée à sa ressource alimentaire principale: les ongulés sauvages.

    • Une belle phrase sans aucune source officielle ou scientifique… c’est comme ça que vous voulez défendre le loup : en fermant les yeux sur une réalité ? Il est évident que le loup sert à réguler les ongulés sauvages, mais il ne faut pas occulter le fait qu’il ne néglige pas des proies plus faciles et plus nombreuses cantonnées dans des parc d’où elles ne peuvent pas sortir. vous désservez votre cause !

    • Je pense que tu devrais lire quelques dossiers avant de partir sur ce genre d’affirmation, le loup s’installe là ou des proies vulnérables sont facilement accessibles, et en nombre suffisant, là ou une zone vitale sectorisée permet de mettre en place des zones de chasses, de repos, de reproduction, je passe sur la présence permanente de l’eau,. Pour info, si tu superposes une carte du relief sur la carte de dispersion, tu retrouves la même analogie, donc plusieurs critères, je viens de te l’expliquer permettent d’identifier des procès naturelles, hors les ovins sont souvent en zone d’altitude, je ne parle pas de montagne, je parle de plateau, de crêtes géologiques etc…et le canidé, vraisemblablement prend des repères sur les sommets…Ainsi, il est au mieux possible de dire que le loup passe par les sommets ( de plaine donc) et y croise des ovins…ou passe par les ovins et y parcoure les sommets….tu devrais lire ce doc: Qu’est ce qui pousse le loup à disperser? sur le site! Pour commencer

  • Antoine Laporte Many

    C’est quand même troublant!!!

Laisser un commentaire