Patrick Massenet serait-il un bonimenteur?

Le renard roux est-il le vecteur exclusif de l’ échinococcose? NON du tout! Une étude le l’Institut de veille sanitaire (2001/2005) sur 66 cas recensés en France (13/14 cas par an), dont 47 retenus par l’étude, montre que 35% des patients avaient exercé une activité liée à l’agriculture. La notion de contact avec un renard était retrouvée dans 20 % des cas ; 66 % des patients avaient possédé un chien, 15 % avaient été chasseurs. La consommation de baies sauvages crues ou de salades sauvages concernait respectivement 87 et 73 % des cas.?

Quelle est la probabilité de contracter cette maladie, hors consommation de produits sauvages crus? Elle est nulle!! Quelle est la probabilité de contracter cette maladie au contact d’un chien ou d’un chat vivant en campagne et non vermifugé. Elle est faible!

Patrick Massenet, président de la Fédération régionale des chasseurs de Lorraine explique je cite:  » tout le monde comprendra facilement que 30% de 100 renards font 30 renards infectés et que 40% de 20 renards ne font que 8 renards infectés, un peu de logique ne peut pas nuire. »
Le président semble ignorer le fait que le premier vecteur de la maladie est le rongeur des campagnes, le renard roux étant l’espèce qui bloque le processus avant de développer la maladie. Hors le renard roux est un grand consommateur de rongeurs! Il est donc probable que la « régulation » défendue par les chasseurs sur le renard roux, en Lorraine entretienne l’existence de l’ Echinococcose….C’est ainsi que dans les Ardennes, la maladie a évolué de 6% d’individus infectés à 40 % d’individus malades(vulpes vulpes).
Soit pour 100 renards: 6 individus infectés et pour 20 renards: 8 individus infectés.

Peut-on croire que Patrick Massenet est un bonimenteur?

14980691_1607201109584953_7552166226456571213_n

14937260_1607201326251598_6332996619612249284_n

Lien de l’article : http://www.chasseurs-est.com/actu/la-verite-sur-le-renard-roux

Un commentaire

Laisser un commentaire