Evaluation des effectifs de population de loups en France. Quelle objectivité?

 

En France, la quantification des populations de loups soumises aux données CR se fait en finalité par l’utilisation de modèles mathématiques à multiples niveaux. Pondéré par un coefficient en rapport avec une probabilité de « recapture » sur chaque individu déterminé comme étant présent, en un ou des lieux et à une ou des dates connus. Ce coefficient est de 95/100

Au Canada les biostatisticiens utilisent les mêmes modèles appliqués à un taux de reproduction chez le phoque. (le coefficient est de 95/100) Effectif de population, plus ou moins 7 900 000 individus pris dans le haut de la fourchette en 2011.

Exemple chez le loup, la fourchette s’étale de 314 à 531 individus, en 2014, en France. (de mémoire)

Après un survol des zones concernées au Canada, avec prise d’images photographiques, la capacité biotique de l’espèce est estimée à : 16 000 000 d’individus. « La capacité biotique détermine la valeur maximale que peut atteindre une population déterminée dans un habitat déterminé, c’est à dire l’élément biotique ». Dans les faits, après affinement des données, il s’avère que la population de phoques concernée par l’étude était plus vraisemblablement de près de 11 000 000 d’individus, soit un écart de près de 38%! (taux de probabilité 80%)

derive-population-arctique-3-5-4

Alors que le braconnage cryptique ne fait l’objet d’aucune étude en France, que les modèles utilisés par le Cnera semblent très vite trouver leurs limites (écart compris entre x et 38%?), sans compter les nombreux biais connus, qui peut dire combien il y a de loups en France? Absolument Personne! Pour autan l’état français persiste à mener et à encore augmenter la pression de chasse sur le canidé sauvage en 2016, sans savoir exactement dans les faits: quels sont les effectifs! Quelles seront les conséquences sur le monde de l’élevage?

Une piste de réflexion: les populations chez l’ ours blanc semble suivre, en décalé, les populations de phoques!

Laisser un commentaire