La situation dans la Marne au 12 janvier 2015

Concernant la Marne, le groupe est installé sur une zone vitale de 27 000 ha, il faut noter, une nouvelle dispersion engagée en octobre 2014 sur sur le département de l’Aisne. L’ensemble de la zone vitale a été investie en 2014, ce qui est caractéristique d’une meute. De prochaines données seront traitées pour établir une éventuelle reproduction dans ce département.

Le Groupe marnais, rappelons que les effectifs comptaient pour le moins 3 individus ( en provenance de l’Aube) avant le braconnage de janvier 2014, disperse occasionnellement sur la Meuse, comme en mai 2014 ou un bovin est prélevé sur le secteur de Saint-Dizier. La Meuse est donc confrontée à la présence de 3 groupes distincts, en 2014.

Un flux de dispersion est dors et déjà engagé vers les départements limitrophes, en particulier vers l’Aisne et la Seine et Marne, depuis plus de 12 mois.

Laisser un commentaire