Lorraine. Laxisme intégral au menu du loup

Ce qui se passe dans l’ouest-vosgien limite Meurthe et Moselle sud est tout à fait représentatif de la totale inaction de l’administration en terme de mise en protection des troupeaux, les ovins tombent par dizaine chaque semaine alors que la majorité des bêtes sont en bergerie pour l’agnelage et ça va durer, nous vous conseillons de suivre le dossier, il va devenir totalement incontrôlable d’une part et restera dans les annales du loup. Il faut craindre le pire!

4 ans après l’arrivée du canidé sauvage (17 février 2012), les préfets concernés vont vite prendre des décisions de tir qui seront contestées au Ta, pendant que les éleveurs seront dans l’obligation de placer les agneaux, à l’herbe. La faillite de l’administration locale va se compter en dizaine d’ovins chaque semaine. Il nous semble qu’il serait nécessaire de faire un exemple et virer les irresponsables qui gèrent le dossier, et au plus vite!

Un commentaire

Laisser un commentaire