Alerte Côte-d’Or : Septembre à Novembre 2013

En premier lieu, il faut souligner que les prédations dans le Morvan (Côte d’Or et Saône et Loire) n’ont pas fait l’objet d’une communication officielle à ce jour.

Elles datent des mois de janvier et février 2013. Les récents décrets de la préfecture de l’Aude et de la Haute-Marne, concernant les tirs autorisés sur les chiens errants dans les lieux suivants :

Aube, Canton de Bar-sur-Aube et de soulaines-D’huis, Haute-Marne, Canton de Doulevant-le-Château et Juzenencourt, ainsi que les communes de Sommevoie, Marbeville, Guindrecourt-sur-Blaise, et Daillaincourt, ne seront pas sans conséquence sur la dispersion des effectifs de loups présents.

Pour mémoire les prédations de Manlay, 10/01/13, Chissey-en-Morvan, 01/01/13 et 21/02/13, Lucenay-l’Evêque 02/02/13, ne sont pas anodines.

Il est probable, le flux de dispersion passant par le Nord, l’Ouest, et le Sud, qu’un individu présent en 2012 sur l’ouest-vosgien ( Grand, Midrevaux) ait exploré la Côte d’Or et la Saône et Loire, en passant par les départements limitrophes. (Yonne et Nièvre).

En tout état de cause, si la pression de chasse est maintenue sur les secteurs désignés par l’Etat, il est possible que la dispersion repasse par un flux de sud, en provenance de Haute-Marne. ( voir carte avec les zones de tir grisées) un couvert forestier morcelé (voir carte) n’empêche donc pas le canidé de disperser et sans que personne ne s’en rende compte. (peut-être)

Laisser un commentaire